On parle souvent de coupe de printemps pour tous ceux qui sentant venir l’été décident de passer par la case coiffeur. Il en est de même pour nos chères têtes de chlorophylle, euh je veux dire nos arbustes !
C’est toujours un plaisir de mettre en œuvre une taille réfléchie respectant l’essence de l’arbre et valorisant l’espace qu’il embellit.
Petit exemple d’une taille réalisée cette semaine.

À plus !

DSC_0090

Écrit par Bertrand CLAUZON
Paysagiste depuis 20 ans, passionné par le monde végétal.